Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 UDISYSTÈME : Systèmes d'isolation thermique en fibres de bois

UDIRECO SYSTÈME- Fabricant d'isolation thermique (I.T.E et I.T.I)- fibres de bois - Concepteur et fabricant depuis 1989 ..

RT 2012 - OU VA T'ON ?

Publié le 3 Janvier 2013 par UDITHERM - ECOBATISSEUR in Actualitées

 

RT 2012 ou va t'on ?

 

 

Le Polystyrène est un hydrophobe qui crée des problèmes concernant le transport d’humidité et le transport de vapeur d’eau. C’est un produit hermétiquement fermé.

C’est pourquoi les façades en PSE ont besoin d’être ventilées par l’arrière et perdent ainsi beaucoup de  leur « efficacité ».

Il est conseillé de ne l’employer  qu’en soubassement et encore, il préférable d’éviter ! Pourquoi ?

Le PSE est inflammable et  dégage des fumées hautement toxiques. 

Il dégage des gaz (en raison de la méthode de fabrication) sur des années.

Il est phoniquement complètement inefficace, car il n’absorbe pas les fréquences mais au contraire les amplifie.

Il fonctionne par réflexion, voici un exemple à l’appui :

La main posée sur le panneau ne reflète que la température du corps, rien de plus. De ce fait le PSE va simplement  renvoyer la chaleur, par contre il ne saura  pas l’accumuler ni garder l’énergie disponible.

Ne parlons pas du déphasage ni de l’inertie thermique.

En résumé, le PSE coûte de 10 à 20% moins cher – fourni et posé – qu’un système en fibre de bois, mais c’est un produit très médiocre et inefficace en ce qui concerne les effets recherchés par une isolation (inertie thermique, déphasage, performance phonique et transport de vapeur d’eau).

Le calcul énergétique se fait à moyen ou court terme, et si l’on veut comparer avec une isolation en fibre de bois, le surcoût de départ de 10 à 20 % est rapidement amorti du fait de ses grandes fonctionnalités et de son efficacité sur la durée.

Concrètement, il est important de prendre conscience que les systèmes en PSE sont dans  l’impossibilité de justifier leur coût.

Ne parlons pas du recyclage, très difficile voir impossible.

______________________________________________________________________________________

Expérience sur Système depuis plus de 20 ans

Garantie 15 ans sur le Système sorti Usine (surcoût)

Concepteur et propriétaire  du premier panneau (DIFFUTHERM) haute densité – rainure /languette

Le premier à être parvenu à mettre des enduits sur des panneaux en fibre de bois, perspirants et à diffusion ouverte.

Le seul à pouvoir justifier d’un ATE sur un système en fibre de bois, digne de ce nom.

Inertie thermique très importante.

Temps de déphasage très important.

En épaisseur  de 60 mm la fibre de bois absorbe 48 Décibel !

Concernant le transport des vapeurs d’eau la fibre de bois travaille par capillarité active et par dépression, et transporte sans discontinuer l’humidité vers l’extérieur. L’humidité transportée restera toujours dans un état gazeux et non liquide, ce qui nous évite  des points de rosée. Nous parlons là de l’humidité disponible dans les façades d’une construction.

Nous savons que l’humidité dans les façades crée de multiples problèmes sur la structure des bâtiments (affaiblissements de la structure en attaquant bois et acier, moisissures et détérioration des enduits et des matériaux employés pour la construction) et a des conséquences sur la santé et le bien être. Aux Etats Unis plusieurs  états interdisent le Système d’isolation en PSE, laine de roche et laine de verre, en Allemagne la même réflexion fait son chemin.

En plus, la politique énergétique de la France prévoit une intervention dans le parc immobilier pour rendre celui-ci plus efficace vu qu’il est très énergivore, dans le but de faire des économies.

On parle de 1 500 000 000 m² à isoler, une catastrophe annoncée si cette isolation n’est pas réfléchie en amont sur le long terme.

Si l’on applique des systèmes en PSE ou autre produit similaire, le résultat sera  inefficace et dangereux pour le bâtiment et la santé.

Dans quelques années, il est fort probable qu’un constat sera fait du type « effet amiante » et nous serons obligés de remplacer toutes ces isolations par des systèmes fonctionnels – qui va payer ces travaux?

Les lobbies se frottent les mains.

Aucune instance ne donne d’informations sur les méfaits de ces matériaux (Polystyrène, mousse polyuréthane, laine de roche  et laine de verre)

Jusqu’à aujourd’hui, très peu, voire aucune différence n’est relevée et diffusée concernant les matériaux à employer et leurs réelles fonctionnalités – ou inefficacité -  voire leur danger potentiel

Aucune différence non plus entre les matériaux fabriqués à base de matière minérale et ceux qui sont en majorité naturels comme la fibre de bois.

 

 

 

Tous les renseignements fournis dans ce document demeureront strictement confidentiels et établi à l'intention exclusive de ses destinataires.

 

 

Commenter cet article